Beauté

Cosmét’Hic : notre dictionnaire beauté pour briller en société !

« Votre peau atopique manque de lift ? L’acide hyaluronique et ses propriétés antioxydantes vous protègent du vieillissement cutané et favorisent l’élimination des radicaux libres pour un teint si glowy. Par un jeu de renouvellement cellulaire et grâce à ses boosters en CBD, il inhibe la synthèse et l’exportation de mélanine tout en stimulant les cellules souches et la synthèse de collagène » ??? (ça n’existe pas hein !)

Par Johanne

Lexique Beauté - Cocottes Magazine
Lexique Beauté - Cocottes Magazine

Cet article est paru dans Cocottes Magazine #4 (mars/avril 2021). 

Tous ces termes scientifiques accolés aux tendances «beauté» actuelles très franglais du collier, me donnent toujours la fâcheuse impression qu’on veut noyer le poisson et me vendre du rêve en pot. Tout comme moi, n’avez-vous pas déjà bloqué sur «glowy» (beurk), «acide hyaluronique» ou «CBD» en vous demandant bien ce que c’était, mais en le ressortant, l’air assuré, dans vos conversations avec vos copines? Alors arrêtons-nous deux minutes et faisons le point sur un lexique aux multiples hics! Promis, vous pourrez briller (vous! pas votre peau) en société!

Science diction

L’eau micellaire pour un bol d’air

En gros, dans cette eau il y a des micelles (agents lavants) qui accrochent les matières grasses et impuretés externes (maquillage, pollution…) et internes (sébum, sudation…) sur le coton. En un geste, la peau est nettoyée et démaquillée. Cette eau carrément dans l’air du temps, c’est un peu le décapant nouvelle génération aux effets bienveillants. Rien que de l’eau…

Radicaux libres en campagne

Rien à voir avec un quelconque parti politique. L’oxygène que nous respirons provoque des réactions chimiques dans notre corps et dézingue les liaisons entre les atomes : ceux-ci sont alors déséquilibrés, ils deviennent des radicaux libres et leur but dans leur vie sera de se multiplier avec plus ou moins de succès. C’est un phénomène naturel et inoffensif tant qu’ils restent en faible quantité. Plus ils augmentent, plus le vieillissement du corps s’accélère. Alors forcément en cosmétique, on cherche à les exterminer. Anti RL !

Acide hyaluronique is the new Botox

Ah le vieillissement ! Ce combat de tous les instants, qui reste cependant perdu d’avance… Mais pas de panique, il existe l’acide hyaluronique et ça n’a rien d’ironique ! Molécule naturellement présente dans notre corps, son stock diminue avec l’âge à mesure qu’apparaissent les rides et une peau détendue (comprenez qui pend, pas relax). Il agit aussi comme une barrière pour les radicaux libres (ha ha, vous êtes contentes de l’avoir lu plus haut). Reconstitué synthétiquement, il est utilisé en cosmétique ou en chirurgie esthétique.

La collab du Collagène

Le collagène est une protéine produite naturellement par l’organisme et présente partout dans le but de rendre nos tissus résistants et soutenir l’épiderme. Mais sa production diminue avec l’âge et apparaissent alors des rides et signes de vieillissement… On en revient toujours au même ! Du coup, comme on ne veut pas vieillir – enfin si mais en restant la plus jolie, pour que les gens disent de nous « comme elle fait jeune, le temps n’a vraiment pas de prise sur elle… » – et ben on le cherche ce collagène sur nos pots cosméto !

Non comédogène : le passe pores

Comédon. Déjà, ce nom si poétique, nous entraine vers les méandres de notre jeunesse, à une époque pas si lointaine (tout est relatif) où l’acné se vivait grandeur nature. Un produit comédogène favorise l’apparition des points noirs (pores de la peau dans lesquels se sont accumulés des saletés et un excès de sébum). S’il est non comédogène, il ne bouche par les pores de la peau : aussi simple que cela.

La peau atopique elle pique

Vous pensiez atypique ? Vous imaginiez une peau différente, originale ? Et bien non, il s’agit d’un véritable souci que cette peau aTOpique car c’est une version plus grave de la peau sèche qui se caractérise également par l’apparition de rougeurs type eczéma.

Hypoallergénique, hyper hype !

Gros débat sur ce terme qui en substance, minimise les risques d’allergies en évitant nombre de produits sensibilisants. Mais cette mention n’est pas vraiment encadrée si bien qu’elle ne garantit pas toujours l’absence de produits allergisants. Plus marketing donc que scientifique, soyez sur vos gardes quant à la composition du produit.

Beauté en touche

Skinmalisme : less is plus !

Le minimalisme est devenu le mantra à la mode ! En matière de beauté, on n’allait pas passer à côté même si on aurait pu se passer du côté franglais. Cette tendance qui gagne encore du terrain en 2021 n’a qu’un credo : laisser respirer la peau. Donc pour une peau naturellement éclatante (les recherches sur ce terme ont explosé en 2020 sur le web), il faut moins de produits couvrants (fond de teint) ou correcteurs mais plus de produits qui prennent soin de la peau. À cette mouvance s’accroche le DIY en matière de cosmétique, le lever de pied sur le maquillage…

CBD : fais tourner

Qu’on se le dise, le CBD représente l’avenir de la cosmétologie tant ses bienfaits sont à la mesure des effets de la plante dont elle est extraite : ouf ! Ne vous méprenez pas ! Si le cannabidiol (CBD) est issu du chanvre (dont on extrait le cannabis), il ne contient, lui, aucun psychotrope et ses bénéfices sur la santé sont aujourd’hui largement avérés. Utilisé en huile dans les soins, ses propriétés auraient de bons effets sur l’eczéma, l’acné, protégeraient votre peau… Une info pas fumeuse !

Boosters même pas peur

Rien à voir avec les scooters (mais si, les bons vieux “boosters” non ?), en anglais « to boost » signifie augmenter, favoriser, stimuler. Ce sont donc des produits ultra-concentrés qui viennent optimiser les effets des produits de beauté. En one shot ou en cure, le booster en accélère les bienfaits.

Double-cleansing joue les agents doubles

Pourquoi dirait-on double nettoyage en bon français quand [ dobble clinsing ] en anglais ça en jette carrément ! En substance, il s’agit seulement d’utiliser un produit nettoyant puis une crème ou un lait pour venir à bout des dernières traces. Mais quand on le dit en anglais, on a des étoiles dans les yeux, non ?

Glow / Glowy, le côté solaire de la force

Même si sa terminaison en “y” se rapproche plus volontiers du glaire que du solaire dans sa sonorité, “to glow » signifie rayonner. Du coup, ce terme reste bien commode pour y inclure toute forme d’actions ou de bienfaits, en particulier en cosmétique !

Roller de jade, le bout du rouleau

Un nom qui sonne comme un trésor à découvrir ! On se voit déjà partir à la recherche de l’âge perdu ! Car le rouleau de massage en pierre de jade – ou roller de jade « c’est LE nouvel accessoire beauté tendance qui s’est fait sa place dans nos routines ! ». À appliquer sur le visage donc, pour celles qui se demanderaient…

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments