Cocottes & vous

La colonie de vacances : vous êtes pour ou contre ?

Par Aurélie

Entre la volonté d’aider nos enfants à acquérir plus d’indépendance et celle de les protéger en les gardant près de nous, les avis sur la colonie de vacances divergent. Et vous, vous en pensez quoi ?

D’une manière générale je suis pour car je pense que ça les aide à gagner en autonomie. Mais je suis une maman poule et je flippe pour rien… alors au final pour mes enfants, c’est contre !
Mélanie, 36 ans, 2 enfants de 8 et 6 ans

Avec la fatigue et le rythme déjà imposé toute l’année, on ne fait que prolonger cela avec les vacances en colonie. En plus, je n’ai pas envie qu’ils vivent avec  de nombreux enfants et de nouvelles règles ou manières qui ne sont pas toujours comme les nôtres. En revanche, dès 10 ans je suis pour le scoutisme qui donne un certain état d’esprit et un côté débrouillard et solidaire.
Aurélie, 41 ans, 2 enfants de 12 et 15 ans

Pour. D’après moi, la colonie aide à grandir, à gagner en autonomie, et surtout elle créé des souvenirs de vacances fabuleux. En plus, elle peut permettre à certaines familles qui ne peuvent pas partir en vacances, d’en offrir quand même à leurs enfants.
Justine, 37 ans, 2 enfants de 7 et 3 ans

Totalement pour. Outre le fait que c’est une solution quand on n’a pas de possibilité de garde, la colonie de vacances enseigne la débrouillardise, l’autonomie et la vie en collectivité. Il faut bien sûr que le cadre soit clairement défini et avoir confiance en l’organisateur pour les laisser partir sereinement. Et c’est aussi l’occasion pour maman et papa de savourer malgré le travail, des fins de journée plus improvisées !
Caroline, 39 ans, 2 enfants de 8 et 4 ans

Je suis contre envoyer mes enfants en colonie. J’aurai trop peur qu’il leur arrive quelque chose !
Isabelle, 35 ans, 2 enfants de 5 et 2 ans

Je ne suis pas habituée à laisser mes enfants et je pense qu’ils auront envie bien assez tôt de partir sans nous, leurs parents. En attendant, je préfère profiter d’eux et les garder avec nous.
Annabelle, 37 ans, 2 enfants de 5 et 3 ans

Je ne suis ni pour, ni contre, c’est selon l’enfant d’après moi. Si ma fille me demande d’y aller, je ne l’en empêcherai pas.
Méryl, 34 ans, une enfant de 4 ans et demi

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments