Cocottes & Vous

Cocottes & vous

Minimalisme : mode d’emploi

Par Caroline K.

Se simplifier la vie, se libérer l’esprit, faire des économies le tout en étant en adéquation avec ses convictions écologiques… Le « minimalisme », cet art de vivre a le vent en poupe et pour cause : il n’a que des avantages ! Mais est-ce si facile qu’il n’y parait de s’y mettre et de s’y tenir ?

La tendance au minimalisme prône l’épanouissement à travers des expériences et des moments de partage, en se détachant du matériel et de son côté parasite. Pour commencer, cela nécessite de désencombrer son intérieur, pour désencombrer son esprit et ainsi se concentrer sur les choses qui comptent. Alors c’est parti, à la maison, on tri ! Pas de panique, on ne parle pas ici de vider tous ses placards et mettre à la benne l’ensemble des affaires qui ne nous sont pas utiles, non. Cela peut être fait en douceur, en fonction du temps que l’on peut y accorder. Progressivement, on se débarrasse de ces objets qui ne nous procurent aucune utilité ou joie. On épure petit à petit pour constater rapidement les effets de ce cercle vertueux.

Nos combines pour tenir bon

En théorie, le principe est acquis. Mais pour nous encourager à ne pas succomber, quelques pistes pratiques peuvent être faciles à mettre en œuvre :

  • Avoir un suivi de budget. Une technique qui peut paraitre basique mais sans cela, qui peut dire combien on dépense par an en nourriture par exemple ? Tenir un budget à jour permet d’y voir clair dans la répartition de nos dépenses, de prioriser nos achats et ainsi de se raisonner.
  • Une tentation ? Avant de craquer sur un nouveau luminaire ou sur un petit pull repéré dans sa vitrine préférée, on s’interroge sur la réelle nécessité de l’acheter. On repousse son achat de quelques jours ou quelques semaines pour observer si le désir est toujours là ou si cela n’était qu’une envie passagère.
  • Une sortie shopping à venir ? On se prévoit une liste de ce dont on a besoin et on s’y tient !
  • Faire ses courses via un drive : faire ses courses confortablement installée dans son canapé, c’est le rêve non ? De plus, on ne met dans son « caddie » que ce qui figure sur notre liste, sans devoir emprunter les « rayons à risque » du supermarché. Non seulement on fait des économies, et en plus on gagne du temps.
  • Regarder ces émissions préférées en replay plutôt qu’en direct : pour un visionnage adapté à notre planning et surtout sans interruptions publicitaires intempestives, récurrentes et incitatives.
  • Se désinscrire des newsletters et offres commerciales qui surchargent nos boites mails : en plus de nous éviter d’être distraite et tentée, cela diminuera notre empreinte écologique en réduisant nos spams et nos messages inutilement stockés.
  • Besoin d’une tronçonneuse pour couper la haie du jardin ? Un besoin ponctuel d’un nouvel objet ? Pourquoi ne pas le louer ou l’acheter d’occasion ?
  • Notre cafetière nous lâche ? Avant de se précipiter à en acheter une nouvelle, on tente de lui redonner une deuxième vie en la confiant aux mains expertes de papy ou d’un « repair café ».

C’est décidé, pour notre prochaine virée entre copines, on s’organise une promenade en forêt. On en reviendra autrement grisées par ce bain de grand air partagé. Et qu’importe s’il nous arrive encore parfois de craquer, on se satisfait de cette prise de recul que l’on opère, et l’on savoure ce nouveau petit goût de liberté… Mesdames, à vous de jouer !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments