Pratique

J’ai décidé d’être un peu plus green dans ma maison : mode d’emploi !

Par Caroline K.

On ne le sait que trop bien : il est urgent de prendre soin de notre planète et de changer nos habitudes de consommation. Oui mais de là à aller faire mes courses à bicyclette avec mes bocaux de verre vides –et lourds- ou jouer aux apprentis chimistes dans ma cuisine avec des produits dont je n’utilise que quelques gouttes, j’avoue, bof….

Pourtant, dernièrement j’ai ressenti comme un ras le bol des virées au supermarché où inévitablement un sentiment intérieur de loose m’envahissait dès les premières minutes : après deux rayons, mon caddie était déjà bien plein de contenants en plastique en veux-tu en voilà, le tout pour un prix vertigineux à régler en caisse et une manutention de déchargement de voiture/rangement dans les placards digne d’une reconversion en déménagement.

Bref, j’ai dit stop à tout ça ! Toutes ces bouteilles jetées inutilement après un seul et unique usage, ce n’était plus possible… Alors, très vite, toute la famille s’est mise au pli, avec à la clé beaucoup moins de courses à faire et vraiment moins de déchets. Et depuis, je me facilite la vie et la planète nous dit merci.

Les premiers achats que l’on a stoppés ? Cela a été une évidence : les bouteilles d’eau minérale (plate et pétillante), rapidement remplacées par le duo carafe filtrante et Soda Stream.

Autre poste très « plasticovore » dans une maison peuplée d’individus hauts comme trois pommes et dont le taux d’épanouissement est proportionnel au nombre de tâches sur leurs habits (« faut bien les laisser vivre » n’est-ce pas…) : l’entretien du linge. Je me suis lancée à tenter l’intrigante lessive à la cendre de bois et cela a été THE découverte. Je la fabrique moi-même avec les cendres de la cheminée, c’est facile et le résultat est top ! Vous êtes sceptique ? Jetez plutôt un œil à la recette ci-contre.

Recette de la lessive à la cendre de bois faite maison

Nos grands-mères l’avaient bien compris : la cendre de bois contient de la potasse, qui dissout les graisses, tout simplement ! Pour fabriquer votre propre lessive écolo et biodégradable, il vous faut :

  1. De la cendre de bois
  2. De l’eau
  3. Un grand récipient
  4. Un tamis
  5. Un chiffon fin
  6. Des huiles essentielles (facultatif).
  • À l’aide du tamis, commencez par passer la cendre de manière à obtenir une poudre très fine et sans impuretés. Il est conseillé de se mettre dehors, car cela dégage pas mal de poussière…
  • Dans un grand récipient, mélangez 300g de cette fine poudre avec 1L d’eau chaude. Remuez puis laissez poser environ 48 heures, en remuant avec une cuillère en bois de temps en temps.
  • Au bout de deux jours, filtrez à l’aide du chiffon. Votre lessive est prête !
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez parfumer votre lessive en ajoutant 5 gouttes d’huiles essentielles de votre choix, comme l’huile essentielle de citron, appréciée pour sa fraicheur et ses vertus purifiantes.

Pour l’entretien de la maison, les dizaines de bouteilles de produits chimiques qui piquent les yeux ont été remerciées pour laisser place aux produits à tout faire, bon marché et à l’efficacité indiscutable : vinaigre blanc, bicarbonate de soude, crème d’argile me suffisent désormais quand je suis en mode fée du logis. Bon je le reconnais, j’ai quand même du mal à me passer de la javel aux petits coins, mais je vis avec trois mecs voyez-vous. Et le mieux est l’ennemi du bien parait-il….

Du côté de la salle de bain, tout le monde s’est mis aux très écofriendly savon et shampoing solides. Certes, au début ça tire un peu la peau, mais au moins, on zappe moins facilement l’étape hydratation en sortant de la douche. D’ailleurs, en parlant hydratation, certains produits de la cuisine se sont invités sur l’étagère de la douche, comme mon gommage marc de café/huile de coco. Essayez, vous m’en direz des nouvelles…

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments