Mode

Mode

Adorna sublime la femme dans sa maternité

Par Johanne

Adorna
Adorna

Coup de projecteur sur une marque maman friendly

En devenant mère, on vit de grands bouleversements. Johanna, maman d’une petite fille de deux ans l’a bien sûr éprouvé elle aussi et c’est dans ce contexte si particulier qu’elle a eu envie de développer une marque de cabas et d’accessoires, combo parfait entre la praticité d’un sac à langer et l’élégance d’un sac à main. Car la mission d’Adorna c’est de refléter les femmes dans leur entièreté, ne pas uniquement penser à leurs besoins de mère, les accompagner avec des accessoires qui leur ressemblent, qui reflètent ce qu’elles sont. 

Johanna Femenia

Johanna, de Paris tu es venue t’installer à Toulouse pour créer ta marque Adorna, raconte-nous.

J’ai travaillé pendant 8 ans à TF1 dans le marketing digital et bien que mon métier me plaisait, nous avions envie de nous éloigner de Paris. Enceinte, mon mari a eu l’opportunité de venir travailler à Toulouse : c’était parfait pour construire notre nouvelle vie.

En congé, j’ai découvert l’univers de la maternité. À la recherche d’accessoires, de marques de puériculture notamment dans le choix de mon sac à langer, j’ai fait le constat que ces marques proposaient des pièces pratiques mais pas forcément élégantes. À côté de ça, mes envies personnelles devenaient de plus en plus incompatibles avec le métier que j’exerçais alors, et mon retour à la vie active après mon congé maternité devait retrouver du sens. Petit à petit l’idée de créer Adorna s’est dessinée : des pièces et accessoires qui s’adressent à la mère mais aussi et surtout à la femme.


Intemporel, ravissant, naturel : voilà les qualificatifs que l’on entend à propos de tes produits.

C’était l’ambition : que les femmes qui portent mes cabas lors de leur maternité, puissent continuer à les porter une fois que les enfants ont grandi, les accompagner dans leur quotidien, pour aller travailler, faire du shopping… D’ailleurs en vieux français « Adorner » veut dire parer, orner et plus largement s’équiper, se pourvoir de ce qui est nécessaire : tout à fait dans l’esprit. Un sac élégant donc mais pratique avec des poches pour le biberon, les couches, avec la possibilité d’y joindre des attaches poussette, le tout dans un design conçu pour la femme. Mission réussie je crois car mes clientes me disent que mes cabas ne les quittent plus, qu’ils sont sobres, jolis et intemporels.

Tu as choisi le lin pour matière…

C’est d’abord une matière naturelle : ça correspond à mes valeurs et ça va dans le bon sens par rapport aux problématiques actuelles. De plus le lin est une matière résistante, pratique qui se porte avec n’importe quelle tenue : c’était aussi ça le challenge. Pour la fabrication, je travaille avec un petit atelier familial situé près de Lens.

 

Adorna
Adorna

De la réflexion à la création, par quelle étape es-tu passée et comment l’avenir se dessine-t-il pour Adorna ?

Il y a d’abord eu une phase de réflexion d’abord pour savoir, quand je suis arrivée à Toulouse, ce que j’allais faire. Quand j’ai été fixée, je suis passée à l’action. J’ai cherché des ateliers et la matière première, développé les produits et réalisé des prototypes avec ma modéliste, ajusté chaque pièce, défini la charte graphique, lancé ma com sur les réseaux sociaux, réalisé le 1er shooting, lancé ma campagne de prévente sur kisskissbankbank pour laquelle j’ai dépassé mon objectif de 200%, développé mon site et en parallèle crée ma boite… Tout cela en un an environ ! Mes pièces sont aujourd’hui en vente sur mon site adorna.fr.

Je travaille actuellement sur le réassort des pièces qui étaient disponibles en précommande, mais aussi sur les nouveautés : nouveaux coloris et nouvel accessoire. Ce nouvel accessoire qui sortira très prochainement permettra de venir compléter les premières pièces en vue de proposer un kit maternité. Toujours dans le but de créer des pièces adaptées à la maman et jolies pour la femme : what mothers need, what women love. Je suis également en discussion avec quelques boutiques qui pourraient proposer les pièces Adorna.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments