Pratique

Pratique

10 conseils pour avoir de jolies photos de famille !

Par @haut_les_nains

Sur mon compte Instagram, la remarque revient sûrement autant qu’elle ne m’étonne : celle où l’on me dit que j’y poste de belles photos.

Parce que la photo et moi, ce n’était pas gagné. Ce n’est pourtant pas faute à mon père, connaisseur en la matière, d’avoir essayé de m’expliquer. Mais quand il me parlait ISO et vitesse d’obturation, ça me rappelait l’option physique-chimie de mon bac S. Et vu le tournant littéraire que j’ai pris par la suite, c’est peu dire que j’étais moyennement intéressée. Néanmoins, je crois que si l’on m’avait donné ces quelques conseils plus tôt, qui ne nécessitent aucun don spécifique, j’aurais peut-être plus de souvenirs potables de mon premier né.

Voilà pourquoi je partage dans cet article le fruit de ma réflexion. Tu l’auras compris, celui-ci n’est en aucun cas celui d’une professionnelle, mais juste celui tiré de mon humble expérience. Et c’est justement pour cela que je me permets de le partager : car ces conseils sont applicables par n’importe quel quidam, et à savoir par n’importe quelle mère de famille désireuse d’avoir des souvenirs de sa progéniture sans avoir à potasser un guide de 500 pages sur le sujet.

1. Investir dans un bon appareil.

Un qui va bosser pour toi. Celui avec pas trop de boutons. Personnellement, j’ai choisi un compact, moins cher et encombrant qu’un reflex. Je l’ai pris quand même un peu gros, car je ne suis pas très soigneuse. Après, tu mets en automatique, et hop-là. Il y a même maintenant des téléphones qui font plutôt bien le job.

2. Attendre la lumière qui va bien.

Plus ton appareil sera performant, moins tu auras à t’en soucier, de la luminosité. Mais quand même, une belle lumière, c’est la moitié de la photo de gagnée. Celle du début de soirée, quand le soleil décline un tout petit peu est juste parfaite. Cette fameuse « golden hour » redonne des couleurs à ton enfant blanc-bec avec cet hiver qui n’en finit pas et elle fait oublier ton grain de peau douteux.

3. Choisir un moment où tes enfants sont disposés.

J’ai bien essayé quand la cadette avait faim et l’aîné était en pleine crise d’hystérie, mais la bouche ouverte et le nez morveux, ça rend tout de suite moins bien.

4. Prendre beaucoup de photos.

Genre, vraiment beaucoup. Quand j’en pose une de bien sur mon compte Instagram, c’est qu’il y en a eu trente de moins bien. Pour avoir toute la smala qui regarde au bon endroit, au bon moment, il faut appuyer pas mal sur le bouton, voir enclencher le mode rafale régulièrement.

5. Suivre des comptes inspirants.

J’aime suivre des comptes Instagram où les enfants ont l’âge des miens. Cela me donne des idées de prises de vue. Par exemple, avant que ma petite dernière tienne debout, je ne savais pas trop comment la prendre en photo. Je suis allée voir chez @etdieucrea, @welovecharliandcapucine, @happycheriskids pour n’en citer que quelques-uns que je suis depuis longtemps.

6. Utiliser le retardateur et un pied.

Parce que si tu attends d’avoir quelqu’un sous la main pour prendre une photo de famille, tu risques de ne plus avoir d’enfants sous ton toit quand ce sera le cas. Et le fait que tout le monde se précipite pour être devant l’appareil avant la petite lumière rouge donne un côté instantané à la photo qui n’est pas pour nous déplaire.

7. Éviter de poser.

Je trouve justement que les plus belles photos sont celles où nous sommes en action. Elles dégagent, à mon sens, une émotion plus « authentique ».

8. Varier les angles de prise de vue.

Prendre de dessus, de dessous, de profil, de derrière, de loin, de près. De très près même, c’est joli.

9. Mettre un rouge à lèvres vif.

Quand tu veux être sur la photo et te la jouer mère épanouie, cela te donnera bonne mine. Cela fera oublier tes cernes sous les yeux et ressortir le joli sourire béa que tu as en regardant tes enfants. On n’en parle pas assez je trouve, du rouge à lèvres qui contribue à la réussite de la photo.

10. Prendre un photographe.

Parce que parfois, on a juste envie d’avoir de beaux souvenirs sans réfléchir à comment les prendre… Et que la photo, en témoignent nos nombreux clichés ratés, ça reste quand même un métier ! Alors, se payer les services d’un pro ou donner l’idée cadeau d’une séance photo restent une bonne alternative. Et si je ne devais en citer qu’une, je choisirais @elsalebaratoux, une photographe parisienne qui se déplace aussi en province.

Cheese !

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments