Bien-être

Signes du zodiaque : décryptage et interprétation !

Par Caroline K.

On s’est toutes retrouvées un jour entre copines à buller sur un canap’ ou un transat, un magazine entre les mains, à répondre à un test hautement psycho ou à lire nos horoscopes respectifs. Qu’on y croit ou pas, on ne peut s’empêcher de jeter un œil à cette rubrique ludiquo-mystique pour savoir de quoi demain sera fait. Zoom sur ces signes qui en disent long – ou pas – sur nous !

12

L’année est découpée en douze signes selon la position du soleil dans le ciel. La date de notre naissance définit alors ce que l’on appelle communément notre signe solaire : ce que l’on est fondamentalement. Évidemment, l’ensemble de l’humanité n’est pas pour autant caractérisé par une typologie de 12 tempéraments correspondants à tel ou tel signe astro et fort heureusement…

Chacun de nous est le résultat d’un savant mélange de la position des astres dans le ciel au moment de notre naissance. Le problème, c’est que l’on n’a pas tous bac +10 en astrophysique pour mener une interprétation de cette cartographie céleste. Néanmoins, on peut quand même préciser ce que l’on appelle son « thème astral » en s’intéressant à son ascendant, qui se calcule grâce à son heure et son lieu de naissance, et par son signe lunaire. Quand le premier reflète la partie « visible » de notre personnalité, ce que l’on veut bien en montrer, le signe lunaire lui en dit long sur notre « moi » profond. Avec ces données, on peut obtenir un tableau plus précis de l’ensemble des traits de caractères qui nous constitue.

Au-delà de ces considérations techniques, ce qui est chouette quand même avec l’astrologie, c’est que quel que soit son signe, on a tous plutôt des super profils ! Alors que le bélier est fonceur, le taureau pragmatique et le lion puissant, la vierge est plutôt considérée comme consciencieuse, le verseau aimable et le poisson empathique par exemple. Mais ce qui est très bizarre c’est qu’on ne nous parle pas des relous, des malpolis, ou des mythos que l’on peut croiser pourtant dans la vie ! Où sont-ils donc tous passés ?? Et oui, l’astrologie est une science humaine sympa qui nous ménage et nous veut du bien. En effet, on a rarement lu sur un horoscope journalier un truc du genre : « Avec une poisse pareille, la meilleure des choses que vous ayez à faire est de rester chez vous et d’attendre demain ». Non, l’astrologie nous dira plutôt « Aujourd’hui, faites preuve d’une grande vigilance, vous marchez sur des œufs… » Et c’est peut-être d’ailleurs parce qu’on la sait bienveillante qu’on aime la consulter.

Je ne peux pourtant pas m’empêcher de penser que notre vécu, notre éducation et notre environnement conditionnent eux aussi notre conception des choses et nos réactions face aux évènements qui surviennent, faisant de nous des êtres uniques. Alors devant cet imbroglio astral et pour me guider au quotidien, je m’en remets aussi à ma bonne étoile. Elle est sans aucun doute mon meilleur compagnon de route.

CALENDRIER DES SIGNES DU ZODIAC – et l’élément qui leur correspond

  • Bélier, du 2O mars au 20 avril – FEU
  • Taureau, du 21 avril au 20 mai – TERRE
  • Gémeau, du 21 mai au 21 juin – AIR
  • Cancer, du 22 juin au 22 juillet – EAU
  • Lion, du 23 juillet au 22 août – FEU
  • Vierge, du 23 août au 22 septembre – TERRE
  • Balance, du 23 septembre au 22 octobre – AIR
  • Scorpion, du 23 octobre au 22 novembre – EAU
  • Sagittaire, du 23 novembre au 21 décembre – FEU
  • Capricorne, du 22 décembre au 20 janvier – TERRE
  • Verseau, du 21 janvier au 18 février – AIR
  • Poisson, du 19 février au 20 mars – EAU

Pourquoi les horoscopes commencent toujours par le signe du Bélier ?

Il y a plusieurs raisons à cela :

–> Pour les astrologues, l’année commence au mois de Mars, et c’est le bélier débutant le 21 Mars qui représente ce mois

–> Ça tombe bien le bélier, connu pour sa capacité à se reproduire, est synonyme non seulement de fougue, mais aussi et surtout de renouveau : on n’aurait pas pu trouver mieux pour illustrer le printemps !

–> D’ailleurs le bélier est bien sûr le signe de l’équinoxe du printemps

–> Dans l’antiquité, le calendrier faisant effectivement démarrer l’année au mois de mars. Pour les grecs et les romains, le 21 mars était précisément le premier jour de l’an.

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments