Cocottes & vous

Procrastination sans frustration : on vous explique comment faire !

La maternité a pour certaines eut la vertu de nous faire pousser des ailes et de réveiller l’insoupçonnée hyperactive qui dormait jusqu’alors en nous. Courir, jongler et se contorsionner pour que tout ce qui doit être fait le soit en temps voulu, telle est la gymnastique à laquelle nous nous plions chaque jour. Ce quotidien archi-rempli nous oblige à pratiquer la procrastination forcée de tout ce qui n’est pas urgent alors que l’on est déjà au maximum de nos capacités organisationnelles : un cocktail parfait pour nourrir un perpétuel sentiment de frustration. Pourtant, en portant un regard nouveau sur cette fameuse et sans fin to do list, on peut parvenir à trouver un équilibre qui nous apportera un peu de légèreté, ô combien bienvenue…

Par Caroline K.

Procrastiner sans frustration - Cocottes Magazine
Procrastiner sans frustration - Cocottes Magazine

1/ Viser l’efficacité

Qu’on se le dise : ranger les Playmobils par thème – une boite pour les pirates et une pour les pompiers, c’est comme faire du vélo d’appartement en mangeant de la glace, c’est du temps perdu ! On arrête de s’entêter à vouloir que tout soit toujours parfait et on se concentre sur le nécessaire, l’opérationnel, le fonctionnel. En choisissant des méthodes de rangement faciles et utilisables par les grands comme par les petits, on se facilite le boulot et on peut responsabiliser chaque membre de la maison, sans exception.

2/ Faire petit à petit

Plutôt que de vouloir abattre tout ce que l’on voudrait faire quitte à bâcler les choses et à se mettre dans le rouge, mieux vaut attendre le moment propice pour commencer. Un dimanche après-midi pluvieux peut être l’occasion de ressortir les photos des enfants, de les regarder ensemble et de faire enfin cet album souvenirs de la naissance du dernier qui pourra lui-même nous aider. Avec en prime, un petit moment de complicité.

3/ Entretenir quotidiennement le travail effectué

Comme il est plus facile de garder une pièce rangée plutôt que de devoir tout recommencer après trop de laisser-aller ! On porte donc une attention particulière à entretenir le travail pour ne pas avoir à le refaire trop vite et pour faire durer le plaisir d’un intérieur clair et rangé

4/ Trouver du temps pour soi

Certaines pensent que c’est du temps perdu, car pas « optimisé », que de s’octroyer des moments pour respirer, ne faire rien, décrocher et penser à soi quels que soient les petits plaisirs auxquels on succombe. Pourtant, sans eux, il devient difficile de tenir le rythme sur la durée, car qui peut tenir trop longtemps en apnée ?

5/ Relativiser

Enfin, on accepte que tout ne soit pas parfait en se disant que de toute façon personne n’a le pouvoir de tout maitriser, qu’on le veuille ou non. Et que ce quotidien tumultueux et en dents de scie n’est ni plus ni moins que le reflet de…la vie !

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments