PODCAST

“J’ai contracté le CMV, enceinte”

Le CMV (pour cytomégalovirus), est un virus de la famille des herpès qui toucherait selon les études près de 50% de la population mondiale. Et pourtant, rares sont celles qui en ont déjà entendu parler. « Elles », se sont principalement les femmes enceintes, public le plus fragile face à ce virus avec les personnes immunodéprimées. En effet lorsque le CMV atteint une femme enceinte dans son premier trimestre de grossesse et franchit ensuite la barrière placentaire pour atteindre le fœtus, les conséquences peuvent être dramatiques : mort du fœtus in utero ou de l’enfant à quelques jours/semaines de vie, séquelles neurosensorielles (surdité, retard de développement, cécité…). Et pourtant le CMV ne fait toujours pas l’objet d’un dépistage comme c’est le cas par exemple pour la toxoplasmose. En cause, le fait que les données ne soient pas sûres à 100% sur la transmission ou non du virus, puis sur le fait qu’il atteigne ou non le fœtus, et qu’il y ait ensuite ou non des conséquences… et ainsi de suite. Les médecins font alors majoritairement le choix de ne pas alerter leurs patientes à ce sujet afin de ne pas les inquiéter. Alors qu’il faudrait au minimum informer sur les gestes d’hygiène à respecter face à cette maladie. Si l’on commence doucement à parler du CMV, c’est surtout parce que des parents, dont les enfants ont été atteints, élèvent leur voix pour lever le voile sur ce virus.

Pour plus d’informations à ce sujet : https://chantermarchervivre.org    

Partager sur facebook
Partager sur Facebook !
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments