Médiathèque

Idées lecture : sélection de 5 livres à dévorer cet été

Qu'on parte incessamment ou pas, une chose est sûre : on a envie de voyage, et peut-être encore davantage après tous ces mois confinés. Or, quoi de mieux qu'un bon livre pour s'évader ? Voici une sélection de cinq romans qui vous feront assurément passer un bon moment, que votre tour de plage soit venu ou non.

Par @haut_les_nains

5 livres pour cet été - Cocottes Magazine
5 livres pour cet été - Cocottes Magazine

Haute saison, d'Adèle Bréau (JC Lattès)

haute saison cocottes magazine

La côte basque, la pension complète et des estivants aussi récalcitrants qu’attachants, c’est le décor et les personnages qu’a choisi cette année Adèle Bréau pour nous régaler de sa plume à la fois drôle et acérée. Après le succès de Frangines l’été dernier, l’auteure nous propose cette année une sympathique immersion dans un club de vacances. Une semaine tout inclus avec Chantal, la grand-mère qui participe à toutes les activités sportives, Mathias, le père solo qui n’arrive pas à décrocher de son boulot et Fanny, la mère dont la famille part à vau-l’eau. Comme eux, je suis sûre que vous verrez arriver le spectacle de fin de séjour -et la fin du livre – non sans une pointe de tristesse.

La somme de nos vies, de Sophie Astrabie (J'ai lu)

la somme de nos vies cocottes magazine

Camille visite des appartements sans intention de les acheter, Marguerite met le sien en vente alors qu’elle n’a aucune intention de le quitter. Les deux femmes étaient faites pour se rencontrer, n’en déplaise à leurs âges opposés. Avec ce deuxième roman, Sophie Astrabie nous raconte, avec humour et tendresse, ce qui se cache derrière les murs de nos maisons et les secrets qu’on y abrite. La vie qui s’y joue, en somme.

Entre toutes les mères, d'Ashley Audrain (JC Lattès)

entre toutes les meres cocottes magazine

Entre l’enfant qu’on s’était imaginé avoir et la réalité, il y a souvent un monde. Pour Blythe, cette réalité devient carrément un cauchemar à la naissance de sa fille Violet, qui se révèle être un bébé agité, puis une petite fille qui semble tout bonnement la détester. Ashley Audrain écrit tout haut ce qu’on pense tout bas, à savoir que la relation avec son enfant peut être celle à laquelle on ne s’attendait pas. Elle nous fait plonger dans les affres de la maternité, et nous interroger sur le part d’hérédité qu’il y a dans tout ça. Un thriller bouleversant, qu’on n’arrive pas à lâcher tant qu’on n’en connaît pas le dénouement.

Luna, de Serena Giuliano (Robert Laffont)

Luna cocottes magazine

Ouvrir un roman de Serena Giuliano, c’est comme faire un petit tour en Italie. Dans celui-ci, on part à Naples avec Luna, une jeune femme qui retourne dans sa ville natale contre son gré, pour se rendre auprès de son père malade. Que laisse-t-on de nous dans les lieux de notre enfance ? Et que peut-on espérer y (re)trouver ? Autant de questions auxquelles va être confrontée Luna, une héroïne aussi pétillante que l’écriture de Serena Giuliano.

Tout le bonheur du monde, de Claire Lombardo (Rivages)

tout le bonheur du monde cocottes magazine

Direction Chicago pour faire la connaissance de la famille Sorenson, composée de David et Marylin, un couple aussi amoureux qu’au premier jour, et de leurs quatre filles de caractère. Une famille en apparence parfaite. Mais à travers cette saga familiale addictive (et pour lire 700 pages, il fallait qu’elle le soit !), Claire Lombardo nous livre l’envers du décor et retrace leur histoire des années 1970 jusqu’à aujourd’hui. Dans cette chronique de l’Amérique, qu’on pourrait voir comme une sorte de Virgin suicides revisitée (en moins dramatique), l’auteure dépeint avec justesse les relations familiales, aussi belles que complexes, et leur non moins évidente évolution au fil des années.

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments