Cocottes & vous

Déculpabilisons : le sucre !

Par Géraldine

Déculpabilisons le sucre - Cocottes Magazine
Déculpabilisons le sucre - Cocottes Magazine

Cet article est paru dans Cocottes Magazine #2 (novembre/décembre 2020). 

Il y a cette fille. Marie. Ce n’est pas du tout que je suis jalouse d’elle, c’est simplement que quand je fais quelque chose, je me demande si elle ferait mieux que moi. Par exemple, dès que je sors de chez moi pour emmener mes enfants à l’école alors que j’ai les cheveux gras, j’espère ne pas la croiser car je sais qu’elle, elle aura les cheveux propres. Quand je m’habille pour aller aux jeux, je peux possiblement changer trois fois de tenues histoire d’être sûre que si je la croise, ça ira. Mais de toute façon quoique je fasse, ses cheveux brillent toujours plus que les miens, ses fringues tombent toujours mieux que les miennes. Surtout, ses enfants sont beaucoup plus sages, beaucoup moins bruyants, beaucoup plus tout, que les miens. Sur ce tableau là j’avoue, j’ai perdu.

Et puis le pire de tout, c’est ce qu’il se passe à l’intérieur de nos maisons. Déjà, j’ai toujours refusé d’entrer chez Marie, par peur de trop mal vivre le côté étincelant et sanitairement irréprochable des lieux. Ensuite, chaque préparation de repas m’amène à me poser la question suivante : « Est-ce que Marie, elle donnerait ça à manger à ses enfants elle ? » Immanquablement, un petit ange bien relou aux traits de Marie vient se poser sur mon épaule pour me glisser « non, non, non… ». Du coup bien souvent, de la quiétude d’un repas composé de gnocchis, pâtes et autres croque-monsieur, nous passons à une soirée enragée durant laquelle je dois me battre pour leur faire avaler ne serait-ce qu’une bouchée de légumes.

Forcément, vient au cours de la journée le moment du goûter. Visiblement aujourd’hui, t’as raté ta vie de mère si tu ne fais pas les goûters de tes enfants toi-même. Me voilà donc à grappiller quelques recettes par-ci par-là, pour pouvoir moi aussi dire « des biscuits industriels ?? Ah non mais ça va pas la tête, moi je leur fais leurs goûters maison ! ». Sauf que là, qu’est-ce qu’on m’a encore répondu ? Rien de moins que : « j’espère que tu ne les cuisines pas avec du sucre blanc raffiné au moins ? ». Bien sûr que j’en mettais !! Mais j’ai préféré répondre « non, non, non, le sucre c’est poison ». Et me voilà partie à modifier mes recettes pour remplacer le sucre blanc par du sucre de canne – pas assez naturel, du sirop d’érable – pas assez healthy, du sirop d’agave – pas assez écolo, du sucre de fleur de coco – carrément dégueulasse… Alors j’en ai eu ma claque. Je suis allée au supermarché et j’ai pris des Mikado, des Princes et des Barquettes. Les enfants se sont régalés.

Quand j’ai avoué ma faiblesse à ma meilleure amie, vous savez ce qu’elle m’a dit ? « Ah ben tu vois j’étais avec Marie hier et des gâteaux industriels bourrés de sucre, ses enfants ils en mangent aussi ». Je vais tellement mieux depuis.

Inscrivez-vous à la newsletter

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments